Blog

Balderton investit dans Talend, Bernard Liautaud rejoint le board

Nous sommes particulièrement heureux de vous annoncer aujourd’hui la troisième levée de fonds de Talend d’une valeur de 12 millions de dollars menée par Balderton Capital et AGF Private Equity. Ce deal est exceptionnel à plus d’un titre. D’abord, parce que c’est Bernard Liautaud, associé-gérant de Balderton et fondateur, CEO et Président du Conseil d’administration de Business Objects pendant 18 ans jusqu’à son acquisition par SAP pour un montant de 6,8 milliards de dollars, qui l’a conduit et qui rejoindra le Conseil d’administration de Talend. C’est le premier deal de Bernard et aussi le premier ticket du nouveau fonds de Balderton Capital qui marque la prise d’indépendance de l’ex-équipe de Benchmark Europe. Ensuite, parce qu’une levée de 12 millions de dollars apparaît comme une performance dans les conditions actuelles de marché du Venture Capital. A un moment où les investissements se font plus rares, où les conditions sont plus resserrées, et où la concurrence entre les start-ups se fait plus importante, Talend a su convaincre pour réunir les moyens de se hisser parmi les leaders mondiaux de sa catégorie. Enfin, parce que c’est une preuve supplémentaire de la validité d’un business modèle auquel nous croyons depuis longtemps chez Chausson Finance et qui s’est développé ces dernières années dans le sillage de MySQL. En combinant la force de pénétration de l’open source et une démarche commerciale de qualité, une nouvelle génération d’éditeurs bouscule les acteurs historiques des marchés IT. Ce succès est aussi, pour nous, l’aboutissement de plus de 3 ans de travail aux côtés des entrepreneurs. Nous avons, en effet, rencontré pour la première fois Bertrand Diard et Fabrice Bonan en 2005 avant la création de la société. Christophe Chausson et moi-même avons immédiatement accroché à leur vision de disruption du marché de l’intégration de données par un éditeur open source et sommes devenus actionnaires. Au fil des différentes étapes de notre collaboration, nous avons vu la société croître, son modèle s’affirmer, les clients et partenaires affluer, et les investisseurs venir soutenir ce mouvement. Nous avons réalisé, en 2006 et 2007, les 2 premiers tours de Talend avec Régis Saleur chez Galileo Partners et Jean-François Gallouin chez AGF Private Equity avec, à chaque fois, l’excitation de participer à la construction d’une belle entreprise. Les fondamentaux de la réussite de Talend sont une inspiration, voire un cas d’école, pour les start-ups lancées sur le segment des logiciels d’entreprises :
  • viser un marché vaste (13 milliards de $), dominé par des acteurs propriétaires jouant sur la rareté de la technologie pour en extraire des revenus démesurés,
  • combiner les ressources d’une forte communauté avec une équipe R&D d’excellence pour produire des logiciels répondant exactement aux attentes des utilisateurs,
  • focaliser l’ADN de l’entreprise sur le client et les ventes, en s’appuyant sur un modèle open source performant comme le « dual licensing »,
  • rassembler, dès l’origine, des fondateurs aux compétences complémentaires, totalement passionnés par leur création et avançant sans relâche dans la voie du succès.
Avec l’arrivée de Bernard Liautaud, la prochaine étape pour l’équipe de Talend est de hisser la société au niveau des leaders mondiaux. Nous sommes heureux, chez Chausson Finance, d’avoir contribué à cette réussite et de pouvoir poursuivre avec les fondateurs à écrire une des plus belles pages de l’histoire de l’industrie du logiciel.