Blog

Première IPO de l’un de nos clients sur le Nasdaq !

Le 29 juillet 2016, Talend a réussi son IPO sur le Nasdaq. Introduite à 18$, l’action prend 40% dès son premier jour de cotation. Confirmant ce premier succès, le 10 août, Gartner distingue Talend en plaçant la société, pour la première fois de son histoire, parmi la catégorie des leaders de l’intégration de données dans son Magic Quadrant, aux côtés d’Informatica, d’IBM, d’Oracle et de SAP !

Pour nous l’histoire a commencé un jour d’octobre 2005 quand nous recevons un mail d’une amie entrepreneur, nous demandant de recevoir les fondateurs de Talend, Fabrice Bonan et Bertrand Diard, qui sont à la recherche d’investisseurs.

Fabrice et Bertrand se sont connus chez Neurones, une ssii où ils ont travaillé pendant trois ans sur des chantiers d’installation des solutions du leader mondial des outils d’intégration de données, l’américain Informatica.

C’est le succès de Mysql qui leur donne l’idée de la création de Talend. Ils ont été fasciné par la rapidité avec laquelle la solution open source de cette société s’est imposée sur le marché des logiciels de gestion de bases de données, bousculant au passage les éditeurs les mieux établis.

Dès l’origine, la volonté de bâtir un leader mondial

Ils sont persuadés qu’il y a de la place pour des offres open source sur l’ensemble des verticaux d’entreprise.  Avec à la clef la possibilité de bâtir sur chacun de ces verticaux des leaders mondiaux venant challenger les éditeurs traditionnels.

L'intégration de données est le vertical qu’ils connaissent bien. Ce marché, déjà très dynamique, est promis à un bel avenir avec l’émergence du Big Data. Ce sera la mission de Talend que de bâtir une offre open source pour venir bousculer les acteurs établis de ce marché, les Informatica, Ibm, Oracle et autres.

Ils nous interrogent sur notre capacité à leur trouver des investisseurs. Nous sommes impressionnés par les deux fondateurs, la qualité de leur vision, leur détermination et l’enjeu que représente cette ambition de créer un acteur mondial.

Talend nous confiera la réalisation de trois levées de fonds successives

C'est ce type de challenge que nous aimons relever chez Chausson Finance. Notre équipe entre alors en action et se met en ordre de bataille pour réussir cette mission. Je devrais plutôt dire ces missions, puisque nous aurons l’occasion de conseiller Talend sur les trois levées de fonds que la société réalisera entre 2006 et 2010.

En avril 2006, nous levons 2,5m€ en série A auprès du fonds Galileo (Régis Saleur) et du fonds Agf PE, maintenant Idinvest (Jean-François Gallouin). Puis en avril 2007, nous levons une série B de 2,5m€ auprès de ces mêmes fonds. Malgré un faible niveau de chiffres d’affaires, de quelques dizaines de milliers d’euros, nous réussissons à obtenir une valorisation très élevée de 12,5m€.

Pour la troisième levée, Bertrand Diard, qui a l’ambition d’implanter rapidement la société aux US, nous fixe comme objectif de lever auprès d’un fonds anglo-saxons. Ce sera chose faite en novembre 2010, avec une série C de 12m$ réalisée auprès du fonds Balderton. Levée qui s’accompagne de l’arrivée au board de Talend du co-fondateur de Business Object, Bernard Liautaud.

Faire entrer un fonds étranger sur une start-up française a toujours été un énorme challenge, comme le montrent les statistiques. Cette levée a été la première d’une longue série, puisque c’est désormais la spécialité de Chausson Finance, qui réalise une levée de fonds sur trois avec au moins un fonds étranger.

Pour conclure, j’aimerais reprendre la phrase prononcée par Mike Tuchen le CEO de Talend au soir du premier jour de cotation : « l’histoire de Talend ne fait que commencer » …

Christophe Chausson